designers

Mart Stam PDF Imprimer Envoyer
* 5 août 1899 à Purmerend, Hollande
† 23 février 1986 à Goldbach, Suisse
stam_mart
Connu sous le nom de Mart Stam, le nom complet de ce fameux architecte est Martinus Adrianus Stam. Il devient célèbre également pour ses chaises Cantilever Chair S 33 et Cantilever Armchair S 34. Ces chaises n´ont pas de pattes arrières et ne consistent qu´en une structure-support en tube d´acier. Qu´est-ce qui vous vient à la tête lorsque vous entendez parler de la Hollande ? exact ! : football, tulipes, fromage et bicyclettes – Voilà qu´un jour, Mart Stam s´inspire d´une bicyclette pour son idée du cantilever. Durant une réunion avec les architectes de la 'Weissenhof Colony', il présente son projet à, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, qui est inspiré par le concept. Plus tard, Mies van der Rohe et Marcel Breuer améliorent le prototype de Mart Stam.
Ludwig Mies van der Rohe et Marcel Breuer entament une véritable bataille légale contre Mart Stam, pour être nommés créateurs et détenteurs des droits d´auteur de ce design révolutionnaire ; mais c´est finallement Mart Stam qui remporte les droits d´auteur.
Au début de sa carrière, de 1919 à 1922, Mart Stam devient apprentis charpentier et professeur de dessin au cabinet d´architecture et développement urbain de Granpré-Molière, 'Verhagen und Kok' à Rotterdam.
En 1922, il déménage à Berlin pour travailler avec l´architecte, entre autres, El Lissitzky, qui deviendra un bon ami pour le reste de sa vie. Lissitzky a une grande influence sur la vision socio-éthique de Mart Stam et son principe de fonctionalité.
Après avoir participé à l´exposition du mouvement Bauhaus à Weimar en 1923, Mart Stam part pour la Suisse pour un certain temps, le pays qu´il choisit pour son isolation auto-imposée pendant les dernières décennies de sa vie.
Dans le domaine de l´architecture, Mart Stam se base sur les problèmes sociaux les plus urgents de son époque, et conçoit des solutions pour la production de masse de logements fonctionnels et humains.
Après la conférence du CIAM de 1928, à travers laquelle Mart Stam représente la Hollande aux côtés de Gerrit Rietveld, Ernst May permet au jeune architecte de participer aux projets du "Neues Frankfurt" (Nouveau Frankfurt), dont la propriété Hellerhof. A la même époque, Mart Stam parle et enseigne à l´école Bauhaus, fasciné par ses innovateurs concepts d´enseignement.
En 1930, des projets de développement urbain, mènent Mart Stam, Ernst May et ses employés, à voyager en Russie.
De retour à Amsterdam, Stam fonde une société d´architecture en 1935/36 avec Willem van Tijen; Or, la société n´a pas beaucoup de succès et ne reçoit que très peu de commandes.  C´est donc par leur propre initiative qu´ils commencent à construire de petites mais fonctionnelles maisons à terraces avec garages individuels, à Amsterdam. Ce genre de maisons devient connu sous le nom de "Drive-in-Flats".
Après la guerre, durant laquelle Mart Stam est directeur de l´Ecole d´Arts Appliqués d´Amsterdam, il décide de quitter son pays pour celui qui deviendrait la RDA (République Démocratique Allemande), mais l´espoir qu´il éprouve pour le nouveau socialisme allemand, se transforme rapidement en déception. Sa tentative de réorganiser l´Académie des Arts et l´Ecole d´Arts Appliqués de Dresden, suivant les concepts du Bauhaus, n´a pas de succès.
Ses idées du Bauhaus étant considérées trop libérales en Allemagne de l´Est, Mart Stam est ordonné de quitter l´école en 1952. La déception de Mart Stam envers la politique de la RDA n´est donc pas surprenante. Frustré, il quitte le pays en 1953 pour revenir à Amsterdam.
Il travaille en tant qu´architecte jusqu´en 1966, lorqu´il prend sa retraite en Suisse après avoir souffert d´une grave maladie, et ne participe plus à la vie publique, jusqu´à son décès en 1986, à l´âge de 87 ans.
Sources: